Annonceurs

Travaux Aquatiques du Sud Ouest partenaire de Passion Bassin

MAISONS PASSIVES & BASSIN BAIGNADE :


Voici un article concernant le premier programme immobilier de maisons passives en France. Ce programme, conforme aux orientations du Grenelle de l’environnement, a été initié par M. Gilbert Goutheraud, Président du Groupe MCP Promotion (69500 BRON - Tél : 04 72 37 38 13 - http://www.groupemcp.com ). La première maison témoin a été inaugurée en présence des plus hautes autorités locales : M. Jean Jack Queyranne, Président du Conseil Général Rhône Alpes, député du Rhône et ancien ministre, M. Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon, Mme Martine David, Maire de St Priest et des élus du Rhône.

  

Le lotissement «Les Hauts de Feuilly» comportera 31 maisons dites «passives» conformes à la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE). De 110 à 155 m², ces maisons disposent d'un double garage d'un abri de jardin, d'un bassin baignade, sur des terrains de 400 à 700 m². Ces maisons très bien isolées et peu gourmandes en énergie sont dotées de panneaux solaires. Elles sont bâties avec des matériaux non nocifs, respectueux de l’environnement et de la santé de ses occupants.

Une maison passive...

Pour obtenir l’appellation “Maison Passive” les maisons des Hauts de Feuilly s’appuient sur :

  • Une conception architecturale bioclimatique

  • Une isolation thermique renforcée

  • Une étanchéité à l’air contrôlée

  • Un système de ventilation efficace et performant

  • Des équipements très efficaces (chauffe-eau, éclairages, électroménagers, ….)

Si l’un de ces 5 points n’est pas correctement respecté, le concept de maison “passive” ne peut pas être retenu. Le concept de maison passive, déjà très répandu en Allemagne, conduit d'une manière prouvée à une très grande économie d'énergie pour le chauffage :

  • plus de 90% par rapport à la moyenne du parc existant

  • 80% en moyenne comparé au règlement en vigueur des constructions neuves

Dans une maison passive :

  • Les besoins de chauffage et de ventilation ne doivent pas dépasser 15 kWh/m2²

  • L’étanchéité à l’air doit avoir fait l’objet d’essais et ne pas dépasser une valeur limite I4 = 0,16 m³

  • La consommation totale, tous usages confondus, ne doit pas dépasser un certain seuil : 120 kWh/m²/an

Le Groupe MCP est allé au-delà des performances énergétiques de la maison passive, en faisant appel aux énergies renouvelables. Les maisons sont équipées de 12 m² de panneaux photovoltaïques afin de produire de l’électricité et 6 m² de panneaux thermiques pour l’eau chaude sanitaire. Ainsi les propriétaires bénéficieront, en 2008, de 750 €/an de production électrique reversée par EDF et 1500 €/an (somme estimée) en 2020.

Afin d’atteindre un niveau de performance énergétique important, le Groupe MCP a engagé une réflexion très en amont de la construction. En effet, la démarche environnementale voulue par les partenaires de cette opération ne se résume pas à un assemblage de matériaux et technologies sur une structure traditionnelle (appelé couramment « effet mille-feuilles »). Elle est le résultat d’une phase d’étude menée en amont et de façon transversale avec les plus grands spécialistes nationaux sur l’ensemble des paramètres de la construction : exposition, optimisation des ressources naturelles, choix du mode constructif, sélection de matériaux sains, test d’innovations technologiques, provenance géographique des matériaux, etc.

  

Pour atteindre un très haut niveau de performance en matière d’économie d’énergie et de respect de l’environnement, le Groupe MCP s’est appuyé sur le référentiel PassivHaus ainsi que sur les 14 cibles de la démarche HQE, Haute Qualité Environnementale. Les principes essentiels de sa démarche sont les suivants.

L’architecture bioclimatique :

L’architecture a intégré tous les paramètres liés à la situation géographique et aux ressources naturelles existantes (exposition, vent, soleil, etc.) afin de réduire les besoins énergétiques et de créer un climat de bien être dans la maison avec des températures agréables, une humidité contrôlée et un éclairage naturel abondant.

La surisolation Thermique :

L’isolation des murs, des sols, des toitures des maisons des Hauts de Feuilly a été pensée afin de supprimer les ponts thermiques qui occasionnent des pertes d’énergie. L’épaisseur de l’isolant, les fenêtres triple vitrage, le bois pour couvrir les murs extérieurs, etc. sont autant d’éléments qui concourent à limiter au maximum les dépenses énergétiques mais aussi à améliorer le confort. Afin
d’atteindre un niveau d’efficacité optimal de la surisolation, le groupe MCP a porté une attention particulière à l’étanchéité à l’air et a effectué des tests de perméabilité à différents moments de la construction.

La ventilation :

L’isolation de la maison implique de pouvoir contrôler les flux d’air. Car s’il est nécessaire de limiter la perte de chaleur, il est essentiel de ventiler la maison afin de renouveler l’air, de le chauffer en hiver et de le rafraîchir en été. C’est le rôle de la ventilation double flux thermodynamique.

La production d’eau chaude sanitaire :

Afin d’alimenter la maison en eau chaude et en électricité, le Groupe MCP fait appel à l’énergie solaire. 6 m² de capteurs thermiques installés et intégrés sur le toit et un ballon de stockage de 400 litres installé dans le volume chauffé (6 m² de surface de capteur solaire suffisent à produire 300 litres d'eau chaude à 50°C par jour. Ce système génère donc jusqu’à 70 % d’économies sur les besoins d’énergie pour la production d’eau chaude.

La production d’électricité verte :

La production d’électricité solaire des maisons est assurée par des panneaux de photopiles intégrés dans le toit et transformant directement le rayonnement solaire en électricité. Le système est connecté au réseau public complètement indépendant
du circuit électrique des maisons. Il y a deux compteurs : l’un mesure l’électricité fournie au réseau public , l’autre l’électricité consommée. Ainsi, ces maisons passives nécessitent un budget en énergie et en eau jusqu’à 10 fois inférieurs à celui d’une maison traditionnelle des années 1975.

La santé :

Tous les matériaux utilisés ont fait l’objet d’une sélection destinée à éliminer les nombreuses sources de pollutions : pollution de l’air, pollution sonore, pollution radioactive, pollution électromagnétique.


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com