Bassin, que faire en Novembre ? Conseils et entretien

Les poissons et la végétation seront bientôt au repos, il convient de ne plus perturber l’équilibre du bassin. Les systèmes anti-gel sont en place, les filets également afin d’éviter toute pollution des jardins aquatiques par les feuilles des arbres. Il convient de retirer les tiges mortes et feuilles des plantes aquatiques.

Retour à l’entretien du bassin.

Aérateur en fonctionnement
Bassin à l'automne

Matériel

La  filtration sera stoppée quand les températures deviendront plus fraîches. Il sera alors temps de nettoyer et de désinfecter à fond le filtre et les différents appareils : pompes, appareil UV (chambre, gaine de quartz, remplacement lampe). On peut nettoyer le filtre avec une solution d’eau de Javel et les pompes peuvent être plongées pendant 24 – 48 heures dans un bain de détartrant spécifique. Certaines personnes posent sur la surface de l’eau un film à bulle pour éviter un refroidissement trop important. Penser à mettre de nombreux aérateurs pour permettre la continuité des échanges gazeux.

Bâche isolante pour bassin

Les filtres propres peuvent être remontés pour être prêts pour le printemps, ils doivent rester au sec pendant toute cette période. Les appareils UV gélifs seront dissociés du filtre (pour les modèles combinés) et rentrés dans une pièce hors gel. Les pompes comme nous l’avons vu en octobre peuvent être remises à leur place dans le bassin.

Fleuilles de nénuphar dans la glace
Débordement, bassin gelé cloche anti-gel

   

Attention à retirer les feuilles des nénuphars avant que la glace ne prenne. Mise en place d’une cloche anti-gel après hivernage du mise

Les plantes

Certaines plantes plus sensibles doivent être protégées (paillage), mises à un endroit abrité (profondeur suffisante), ou plus au sec pour éviter de pourrir. Toutes ces précautions permettront aux espèces suivantes (et uniquement celles-ci !) de bien passer l’hiver.

Plantes gélivesCommentaires
Thalia dealbata50 cm d’eau au-dessus de la souche
Nelumbo nucifera (lotus)50 cm d’eau au-dessus du rhizome
Cyperus papyrus et alternifoliusA rentrer à l’intérieur dans une pièce lumineuse, température > à 15° C
Eicchornia crassipes et pistia stratoitesA rentrer
Pontederia cordata et lanceolata20 à 30 cm d’eau au-dessus du pot
Lobelia red cardinalis et sp.A l’extérieur au sec + léger paillage
Gunnera manicataRabattre les feuilles bien sèches, les poser sur la souche, recouvrir de tourbe + placer un voile d’hivernage respirant par dessus
Iris ensata (kaempferi)A l’extérieur au sec (pas trop d’humidité au pied l’hiver)
Echinodorus macrophyllus30 cm d’eau au-dessus du pied
Aponogeton distachyos30 cm d’eau au-dessus du pot
Nymphea pygmea sp.20 cm d’eau au-dessus du pot
Nymphéas exotiquesA l’intérieur (température 16 °C) 

ll est inutile et risqué de rentrer les autres plantes aquatiques à l’abri dans une pièce hors gel par exemple. 

Pour les personnes possédant des esturgeons, ne pas oublier que ceux-ci continuent de s’alimenter même lorsque la température du bassin est basse. Il peut être utile de couper quelques plantes oxygénantes qui se seraient trop développées durant la belle saison.

Nid d'un passereau dans cornouiller sanguin
Les feuilles du cornouiller sanguin, en tombant ont laissé apercevoir ce charmant petit nid ayant accueilli une famille oiseau durant la belle saison.

Autres conseils

Le système de filtration est fin prêt pour le redémarrage au printemps, les masses de filtration ont toutes été nettoyées et remises dans le filtre. Le filet anti-feuilles est à sa place sur le dernier bassin.

Les poissons en ce début du mois mangent encore une fois par jour, la température de l’eau est entre 10 et 11° C grâce à l’exposition ensoleillée. Le niveau des bassins reste stable, il n’y a plus guère d’évaporation, ou celle-ci est compensée par les petites pluies.

Dès que le froid arrive (éventuellement avec le gel du bassin) les carpes Koï restent au fond et ne bougent pratiquement plus. Il ne faut plus les nourrir jusqu’au printemps. Parfois lors de journées ensoleillées, elles remontent à la surface prendre un peu de chaleur.

IMPORTANT : D’ici peu, la pompe à air sera placée dans un caisson bourré de ouate synthétique afin d’éviter toute prise d’humidité qui risquerait de bloquer la circulation de l’air dans les tuyaux en cas de gel. Vous pouvez également enterrer les tuyaux pour une sécurité renforcée.

Koï sous une couche de glace
Bassin gelé - Koi sous la glace

   Voir aussi :

Retour haut de page