La filtration : les filtres pour bassin

Les filtres mécaniques

Ces filtres bien conçus et robustes conviennent pour des bassins ayant un nombre raisonnable de poissons car la partie biologique de la filtration est réduite. Ils sont composés de blocs de mousse permettant une excellente filtration mécanique. Certains systèmes innovants sont pourvus d’une grille inox très fine retenant les plus petites particules. L’eau retrouve ainsi, naturellement, une transparence cristalline.

Filtration mécanique sur mousses de différentes porosités
Biotec 30 Oase

Les nouveaux Biotec (18 -36) sont pourvus d’une vanne de vidange ce qui représente un avantage pour l’entretien. Ils ne peuvent pas être complètement enterrés car ils fonctionnent par gravité et la sortie d’eau se trouve sur le devant de l’appareil. Ces filtres doivent être ensemencés régulièrement avec des bactéries pour un meilleur rendement et éviter les nettoyages trop fréquents.

FiltoMatic CWS OASE : Système de filtration

Ce filtre de bassin intelligent élimine automatiquement les impuretés contenues dans le bassin ainsi que l’excédent de nutriments par un nettoyage intermittent biomécanique, mais également les boues porteuses des phosphates responsables de la prolifération des algues filamenteuses. Le système de filtration FiltoMatic CWS d’OASE renferme aussi un filtre à ultraviolets ainsi qu’une nouvelle pompe à vase. Ces deux auxiliaires sont mis en marche en fonction de la température de l’eau. Ceci améliore l’efficacité de la filtration en fonction des besoins tout en aidant à économiser l’électricité alors que le système est utilisé toute l’année.

L’élimination innovante de la vase par la pompe vers le système de filtration est qualifiée par les spécialistes de mesure particulièrement efficace contre la prolifération des algues filamenteuses. En effet, des phosphates s’accumulent dans la vase où ils constituent un apport de nutriments pour les algues filamenteuses. Le nettoyage intermittent du nouveau OASE FiltoMatic CWS est optimal puisqu’il permet d’extraire en continu de l’eau les saletés et, avec l’appareil à ultraviolets, les algues filamenteuses.

La dégradation biologique des nutriments azoteux en excédent est optimisée dans le FiltoMatic CWS d’OASE par de toutes nouvelles éponges filtrantes. Ces éponges spéciales ne nécessitent pas de nettoyage fréquent, ce qui est particulièrement positif pour l’activité intense des microorganismes dégradant les nutriments.

Voir aussi notre page sur le filtre tambour ProfiClear Premium.

Les filtres multichambres

Ce type de filtre (assez volumineux de part leur conception) permet une filtration mécanique et biologique optimale grâce au passage de l’eau dans des chambres successives ayant toutes une action particulière (bac de décantation, brosses, supports poreux, mousses, zéolithe…)

Filtres multichambres en polyester fibre de verre
Vortex indépendant

Un vortex est placé en entrée et permet une sédimentation des déchets les plus lourds. Chaque chambre, ensuite, est équipée d’une vanne de vidange, ce qui facilite grandement le nettoyage. Ces filtres conviennent très bien aux bassins à Koïs. Leur seul inconvénient réside dans leur prix relativement élevé ce qui les destine surtout aux passionnés de Koï. Ces filtres doivent aussi être ensemencés régulièrement avec des bactéries.

Voir le dossier complet : Filtres Multi-chambres

Filtre multichambre avec vortex intégré

 Choisir un modèle robuste (résine polyester armée de fibres de verres) ou se bricoler un filtre maison. Il est conseillé d’améliorer le rendement de la filtration biologique en incorporant des diffuseurs dans le filtre.

Les filtres tonneaux

Ces filtres sont d’excellent filtres biologiques de part leur conception multi-supports. Ils existent dans différentes tailles standard de 25 à 210 litres.

Filtre tonneau Limpi Filtre Aqualimpi
Filtre tonneau Combi fitre Aqualimpi avec clarificateur eau UVc

Ils contiennent souvent :  

  • des bio balles permettant un fort développement bactérien grâce à leur structure alvéolée, ainsi qu’une bonne circulation de l’eau (supprime le risque de zone anoxique dans le filtre).
  • un matelas de filtration (épaisseur 2,5 cm, alvéolé),
  • des filets contenant des supports bactériens hyper-actifs, de porosité différente, adaptée à la taille des bactéries :
  • Pierre de lave, nettoyée, doublant la surface de contact d’absorption des bactéries et des enzymes,

Importance de l’utilisation de la pierre de lave ?

Vue schématisées de la nidification des bactéries sur pierre de lave et pierre ponce
  • Zéolithe (argile naturelle) permettant la fixation de l’ammoniaque. A ne pas utiliser avec un traitement à base de sel qui risque de réduire son efficacité (bac de quarantaine, bac hôpital et de traitement). 

Importance d’utiliser de la zéolithe ? (schéma source : Aqualimpi®)

Vue schématisées de la nidification des bactéries et captage de l'ammoniaque
  • Pierre ponce à porosité, ce qui permet une nidification en masse des bactéries.

Ils sont également équipés d’une vanne de vidange (robinet ou à guillotine). En purgeant régulièrement la partie basse du filtre cela évite l’encrassement rapide, le dépôt de matières et réduit la fréquence des entretiens à l’intérieur du filtre. Ces filtres doivent être ensemencés régulièrement avec des bactéries.

Ces filtres sont d’un excellent rapport qualité / prix / facilité d’utilisation. Ils peuvent être enterrés partiellement (prévoir un bac de décantation destiné à recevoir l’eau lors de la purge du filtre) mais il faudrait éviter de faire remonter la sortie au-dessus du filtre (risque de fuites, fonctionnement en pression déconseillé).

Filtre tonneau au bord d'un bassin de stockage

Il faut bien sûr éviter de mettre ces filtres dans l’eau (inesthétiques, vidange impossible) et il faut de préférence les installer sans mise en pression (pas de remontée d’eau au-dessus du couvercle). Il ne faut pas utiliser de matières filtrantes non adaptées (ouate synthétique) car elles risqueraient d’obstruer la sortie du filtre et de mettre le filtre en pression. De même il ne faut pas enlever les supports bactériens de leur filet afin de faciliter l’entretien et de pouvoir changer la zéolithe.

Les filtres sous pression

Attention il ne faut pas confondre les filtres tonneaux avec des filtres fonctionnant sous pression du style Aquapur 18 ou Filtoclear de chez Oase. Ces derniers, prévus pour fonctionner en pression sont équipés d’une vanne et d’une poignée permettant de faire le nettoyage du filtre sans l’ouvrir.

Filtre sous pression
Oase filtoclear

Ces filtres sont destinés à de petits bassins (modèles 3000 – 6000 – 11000) puisque le plus grand modèle est équipé en série d’une lampe UV de 11 Watts (bassin de 5 m³ maximum). Ils ne doivent être utilisés que lorsque les conditions d’installation l’exigent : filtre sous le niveau d’eau. Ils fonctionnent avec les Aquamax, mais leur conception impose de choisir une pompe plus puissante qu’à l’ordinaire. 

Il existe aussi des filtres pression technologiques destinés aux plus grands bassins. Ce système de filtration ressemble, extérieurement, fortement au système de filtration à sable des piscines traditionnelles. Les différences sont situées au ,niveau de la circulation de l’eau dans le ballon et les médias de filtration utilisés (perles spéciales en plastique).

Dans la série Ultra les pré-filtres à grille UltraSieve et les filtres UltraBead à billes en plastique (perles). La combinaison d’une filtration mécanique et biologique : 1 m³ de perles offre une surface de contact pour les bactéries de 1600 m² ! Un pré-filtre à grille en entrée de filtration est recommandé pour les bassins extérieurs. Un système livré tout complet et opérationnel immédiatement, avec vanne multi-voies bien pratique :

  • filtration  (circulation de l’eau de bas en haut)
  • backwash  (nettoyage des supports – circulation de l’eau de haut en bas, évacuation de l’eau)
  • rinçage après nettoyage des supports (circulation de l’eau de bas en haut, évacuation de l’eau)
  • vidange (évacuation de l’eau – pas de retour dans le bassin)
  • recirculation directe (sans passer par le filtre)
  • filtre fermé
ModèleVolume maxi à filtrerVolume du filtrePoids maximal koï (nourriture à 1 % jour du poids vif)
UB-409,5 m³50 L35 kg (350 gr)
UB-6038 m³120 L100 kg (1 kg)
UB-10057 m³170 L135 kg (1,35 kg)
UB-14095 m³255 L200 kg (2 kg)

Le lagunage – filtre lagune :

Il s’agit de bassins filtrants issus des techniques industrielles de décantation et d’épuration des eaux polluées. L’eau arrive dans le fond d’un bac rempli de pierres de lave de granulométrie décroissante, sur lesquelles sont plantés des végétaux (typha, phragmites, jonc, iris, sagittaires…) qui ont comme particularité de nettoyer l’eau en absorbant avec leurs racines les pollutions (nitrates, phosphates, métaux lourds…)

Ces bacs s’intègrent complètement dans l’écosystème du bassin et sont une source de verdure supplémentaire. L’eau est purifiée et filtrée par un système biologique qui respecte la vie et l’activité animale et végétale du bassin. 

Schéma de principe réalisation lagune - lagunage
Le volume de la lagune dépend de la taille du bassin. Pour des plus grands bassins ou bassins à koï, il est possible de réaliser des lagunes de plusieurs dizaines de m² destinées à supprimer nitrates et phosphates et permettant d’apporter de la végétation hors de portée des koï.

L’installation d’un filtre pour bassin

Schéma installation pompe filtration et pompe cascade dans un bassin

Suivant le mode d’alimentation en eau du filtre la pompe peut être soit dans le bassin (alimentation par pression) soit à la sortie de la filtration (alimentation par gravité avec bondes de fond) cf. dossier multichambre : alimentation du filtre

Il est indispensable de positionner l’appareil UV avant la filtration afin d’éviter l’accumulation des algues mortes dans le bassin, ce qui favorise l’envasement.

Les pompes de circulation (ruisseau, cascades…) ne servant pas pour l’alimentation d’une filtration seront placées de préférence près de l’embouchure de la cascade ou du ruisseau afin d’éviter de parasiter la circulation d’eau de la filtration. Ces pompes ayant des débits souvent plus importants que ceux des pompes de filtration, créent des effets d’aspiration au détriment du pouvoir de filtration.

L’entretien d’un filtre

La fréquence de l’entretien du filtre est fonction de l’encrassement du bassin et du filtre. Il peut varier d’un bassin à un autre et d’une saison à une autre. Le filtre doit fonctionner 24 h / 24, en cas d’arrêt prolongé c’est la mort assurée des bactéries à l’intérieur du filtre. Lors de la remise en marche de la pompe il existe un risque de pollution de l’eau du bassin.

La période de filtration s’étend essentiellement du mois de mars à la fin octobre, en fonction bien sûr des conditions climatiques (risque de gel au niveau de l’installation). Il faut de toute façon dans la plupart des cas arrêter la filtration lors des premières fortes gelées afin d’éviter une harmonisation des températures des couches inférieures du bassin vers le 0°C.

La filtration pourrait se poursuivre toute l’année si le risque de voir son filtre pris en glace était inexistant. En effet l’hiver, la vase continue de se transformer, les feuilles tombées à l’automne libèrent des toxines. En réduisant le débit de la pompe et en la remontant près de la surface, on évite une baisse des températures de l’eau tout en maintenant une activité (faible) au niveau de la filtration.

Lors du démarrage du filtre (première mise en route ou au printemps), il est vivement conseillé d’ensemencer en bactéries le filtre au moyen de bactéries biomasse. Cela permet une explosion bactérienne immédiate, rendant la filtration efficace très rapidement. De plus cette action diminue, dans le temps, le nombre et la fréquence des interventions car les souches de bactéries sélectionnées sont spécifiques à la dégradation des matières organiques.

Le retour de la filtration doit toujours se faire hors de l’eau afin de permettre une oxygénation et un brassage de l’eau maximum. Lors de l’entretien, cela empêche le retour de l’eau dans le filtre. On peut aussi, de cette façon, vérifier visuellement si le débit de la pompe est correct. Pour obtenir une bonne oxygénation de l’eau, il est possible d’adapter un système venturi sur le tuyau de retour de filtration. (tuyau avec pression pour une bonne incorporation d’air dans l’eau).

Même avec un excellent filtre, on ne peut jamais garantir une eau claire. Lors d’un accroissement rapide de la chaleur de l’eau, d’un temps orageux ou d’un fort ensoleillement, on assiste à une prolifération rapide des algues unicellulaires microscopiques du bassin, c’est le « boom algual », l’eau devient verte et s’opacifie en quelques jours. Un seul appareil permet de remédier à cette gêne : la lampe U.V.

Dans la même thématique:

  1. Filtre multi-chambres : le guide complet
  2. Pompe de bassin pour filtration, cascades et fontaines 
  3. Skimmer de bassin : conseils, rôle, meilleurs modèles … 
Retour haut de page