Entretien d’un bassin : les règles de base

Un bassin n’est pas une piscine, c’est normal qu’il y ait des algues (avec modération, elles doivent s’équilibrer dans le temps), de la vase (nourriture des nénuphars) et des petites bêtes aquatiques…

Les règles de bases pour l’entretien du bassin

  • Prévoir une filtration adaptée à la taille du bassin en cas d’introduction de poissons. (non obligatoire cependant, à voir en fonction de votre attente et de l’évolution du bassin)
  • La filtration doit fonctionner 24/24 H et 7/7 J tant que la température de l’eau du bassin le permet.
  • Ne pas utiliser de produits chimiques à proximité (pesticides, insecticides, engrais gazon, désherbant) attention à la direction du vent en cas de traitement
  • Ne pas transformer un bassin en torrent en abusant d’une pompe ayant un débit trop important par rapport au volume d’eau.
  • Proscrire tout produit chimique anti-algues dans le bassin, ne jamais traiter préventivement contre une hypothétique maladie. Utiliser des bactéries (produits 100% biologiques)
  • Prévoir une mise à niveau automatique ou un coupe-circuit en cas de fuite dans la circulation de l’eau. 
  • Ne pas casser la glace l’hiver mais prévoir un système avec un aérateur (utilisable et conseillé toute l’année)
  • Enlever les feuilles abîmées des plantes aquatiques (nénuphars)
  • En cas de filtration : ne jamais nettoyer entièrement le filtre, faire tourner l’entretien des masses filtrantes, utiliser des bactéries spéciales pour filtre. Un filtre ne devrait jamais être nettoyé partiellement plus d’une fois par mois.
  • Ne pas nettoyer ou changer complètement l’eau du bassin, l’équilibre que la nature a réalisé en plusieurs années disparaîtrait en quelques minutes.

 Cela fait beaucoup de choses à retenir…  alors imprimez cette page et relisez-la de temps à autre pour vous assurer que vous êtes toujours sur le chemin de la réussite… Tout manquement à ces règles de base, même minime à vos yeux, peut se transformer en catastrophe… il suffit, parfois, d’un poisson de plus pour que le bassin perde tout son équilibre.

Chaque bassin est unique et réagit différemment, d’un mois à l’autre, d’une saison à l’autre. Ces conseils sont valables dans tous les cas de figure. L’expérience reste cependant irremplaçable, et petit à petit vous découvrirez par vous-même les limites réelles de votre bassin. Vous pourrez ainsi adapter vos propres repères.

Que faire au bassin mois par mois ?

Cliquer sur chacun des mois ci-dessous pour savoir que faire au bassin pour chacun des 12 mois de l’année :

Exemple d’un nettoyage complet d’un bassin en photo

Après une dizaine d’années, il peut s’avérer  » nécessaire  » de donner un coup de nettoyage dans le bassin. Ici il s’agit d’un cas particulier (comme chaque bassin il est vrai !) car le bassin est :

  • dépourvu de toute filtration, seul un aérateur assure le brassage de l’eau l’été
  • alimenté par une source naturelle qui coule malheureusement de moins en moins souvent l’été, mais qui possède un bon débit de l’automne au printemps.
bassin en eau
bassin vidé nettoyage

   

Ce bassin a servi pendant de nombreuse années de test pour l’introduction de nouveaux poissons, stockage de nénuphars… Actuellement il recueille 27 poissons jaunes issus de 5 petits introduits.

plantes retirées du bassin - élodées
plantes retirées du bassin - myriophylle

   

Les plantes aquatiques ont proliféré… à tel point que les poissons manquaient d’oxygène le matin lors de fortes chaleurs étouffantes ou lors de journées orageuses. Elles occupaient la moitié du bassin et c’est surtout elles qui m’ont imposé ce nettoyage. Il a été réalisé début novembre 2004 car l’automne était doux et les poissons mangeaient encore de bon appétit !

On peut distinguer la présence d’une vase semi-compacte au niveau des racines… En effet quelle n’a pas été ma surprise de constater, qu’une fois les plantes enlevées, il ne restait rien au fond… la bâche était propre. Au début de l’été il y avait pourtant presque 10 cm de déchets plus ou moins en suspension dans le fond du bassin. L’absence de renouvellement d’eau durant l’été m’avait laissé penser que je retrouverais un bassin assez envasé à l’automne…

Le développement des plantes a donc eu raison des matières organiques en suspension dans l’eau… voilà un filtre particulièrement efficace, gratuit et d’un entretien simplifié puisqu’il suffit de couper régulièrement l’excédent de plantes…

retrait de la vase du fond
Stockage temporaire des poissons

   

Le bassin vidé, quelques graviers reposent sur le fond… Les poissons dans leur bac temporaire.

grenouilles rousses
famille de grenouilles rousses

   

Surprise encore avec la présence de 17 grenouilles parmi les plantes aquatiques… Voici quelque-unes des moins farouches qui se sont laissées photographiéer lors du remplissage du bassin. La pièce d’eau a été remplie aussitôt le nettoyage effectué en rebranchant simplement l’arrivée d’eau de la source qui coule habituellement. Ainsi pas de choc de température ou de qualité d’eau pour les poissons qui ont retrouvé leur bassin… avec beaucoup moins de plantes…

Dès que le niveau d’eau était suffisant (50 cm) les poissons ont pu réintégrer le bassin et ils se portent bien (janvier 2005) depuis ce transfert. L’automne est une époque idéale car à cette saison il n’y a plus guère de larves d’insectes, quelques gros têtards subsistent, les alevins sont suffisamment développés pour être attrapés à l’épuisette. Les poissons mangent encore et reprendront des forces avant l’arrivée du froid. Plus de chaleurs à craindre et le risque d’un problème bactériologique, viral ou fongique est limité, même si les poissons sont toujours un peu stressés par les manipulations.

grenouille rousse
Même plus un bassin pour être tranquille à l’automne… mais où va-t-on ?

   

En temps normal, en l’absence de renouvellement d’eau constant par une source, il aurait fallu prendre des précautions supplémentaires. Il est nécessaire de conserver le maximum d’eau propre du bassin (citernes, cuves, poubelles propres…) et de réintroduire celle-ci dans le bassin dès la fin des travaux. Le complément sera fait à faible débit pour que le bassin retrouve lentement son niveau d’eau normal. Je conseille de ne pas nettoyer la filtration au moins 3 semaines avant et après le nettoyage du bassin, afin de conserver une biomasse maximale. Un produit anti-nitrite et des bactéries pourront être ajoutés dans le filtre et le bassin.


Retour haut de page