Filtre multi-chambres : le guide complet

Qu’est ce qu’un filtre multichambres ?

Ce type de filtre (assez volumineux de part sa conception) permet une filtration mécanique et biologique optimale grâce au passage de l’eau dans des chambres successives ayant toutes une action particulière : bac de décantation (vortex), brosses, mousses (tapis japonais), supports poreux. (bioballes, pierre de lave – pouzzolane, pierre ponce, zéolithe…)

Le nombre et la dimension des chambres varient en fonction du volume du bassin, bien sûr, mais surtout en fonction du nombre et de la taille des habitants de la pièce d’eau.

On retrouve les mêmes matériaux mais en quantités différentes dans chaque filtre multi-chambres.
Ci-dessous : brosses et tapis japonais.

Le vortex en entrée de filtration est indispensable car sa conception (cuve cylindrique, arrivée latérale de l’eau, effet  » cyclone « ) permet une sédimentation des particules les plus lourdes au fond de la cuve munie d’une vanne de vidange pour faciliter l’entretien. Cet élément évite donc un encrassement rapide des chambres du filtre.

Ces filtres conviennent très bien aux bassins à Carpes Koï. Leur seul inconvénient réside dans leur prix souvent élevé ce qui les destine surtout aux passionnés de ses poissons. Il est important de choisir un modèle robuste (résine polyester armée de fibres de verres par exemple). Il est aussi possible, pour les bons bricoleurs, de réaliser un filtre maison. 

 Ci-dessus : modèle de filtre multichambre du commerce tout équipé avec vortex en entrée de filtre et vannes de vidanges pour chaque chambre. Il existe aussi des modèles haut de gamme en inox :

Les meilleures marques de filtres multichambres

Comment installer et alimenter les filtres multichambres ?

Trois solutions sont possibles :

  • Le filtre est enterré à la hauteur de la surface de l’eau du bassin. L’eau arrive par gravité dans le filtre au moyen d’une canalisation (diam 110) reliée à une ou plusieurs bonde(s) de fond selon la dimension du bassin. La pompe est placée dans la dernière cuve et refoule l’eau filtrée dans le bassin.
Schéma alimentation en eau filtre multichambre bonde de fond pompe immergée dernier bac
  • Le filtre est enterré au dessus de la surface de l’eau du bassin. L’eau arrive sous pression dans le filtre par la pompe hors eau alimentée par la ou les bonde(s) de fond et ressort par gravité au moyen d’une canalisation reliée à une petite cascade par exemple.
Schéma alimentation en eau filtre multichambre bonde de fond
  • Le filtre est enterré au dessus de la surface de l’eau du bassin. L’eau arrive sous pression dans le filtre par la pompe immergée et ressort par gravité au moyen d’une canalisation reliée à une petite cascade par exemple. (Attention ne pas utiliser dans le cadre d’un bassin natatoire ! Utilisation de pompe piscine hors eau uniquement)
Schéma alimentation en eau filtre multichambre pompe immergée

sqdq

Quelques schémas de fonctionnement pour des filtres maison

On peut réaliser son propre filtre multi-chambres à partir de cuves PVC de 1000 L de récupération. Bien sûr il ne faut utiliser que des contenants propres et non pollués par des matières toxiques ! 

Matériel nécessaire : cuves de 1000 L avec armature métallique, passe parois diam 110 (2 par cuve), tuyau pvc et coudes (3 par cuve) en 110, tuyau pvc, T et coudes en 50, vannes de vidange (1 par cuve) , des masses de filtration (pierre de lave, bioballes, tapis japonais, zéolithe…), plaque de plexi pour séparation et grilles support pour cuve N°3. 

Attention à faire en sorte d’avoir un niveau d’eau normal 15 cm en dessous des rebords des cuves. Le haut des passes parois devant être situé 7 à 10 cm en dessous du rebord de la cuve afin d’éviter tout débordement intempestif !

schémas de fonctionnement pour des filtres maison avec cubi

En théorie :

Pour que le système fonctionne, il faut au minimum deux cuves (pour 15 m³ d’eau à filtrer), trois étant un bon début (jusqu’à 30 m³ d’eau à filtrer).

Le bac 1 est vide, il sert à la décantation des MES (matières en suspension) l’arrivée se fait sur un côté. Chaque bac est pourvu en bas d’une vanne de vidange permettant d’évacuer facilement les MES sédimentées. L’eau ressort à une extrémité et va dans le bac 2 passe sur les brosses puis à travers les mousses du tapis japonais. L’eau arrive par le haut dans le bac 3 séparé en deux parties distinctes. L’eau traverse les bioballes de haut en bas puis passe dans la partie suivante . Elle remonte de bas en haut à travers la pierre de lave, zéolithe et ressort filtrée.

Le minimum est de 2 chambres dans ce cas le bac 1 de décantation disparaît, l’eau arrive directement dans le bac 2 au niveau des brosses.

Il est possible de passer à 4 chambres (50 m³ d’eau à filtrer) dans ce cas : bac 1 décantation, bac 2 brosses et tapis japonais, le bac 3 est rempli de bioballes et le bac 4 : ¾ pierre de lave et ¼ zéolithe (à laisser obligatoirement en filet pour cette dernière).

Il est possible de passer à 5 chambres (70 m³ d’eau à filtrer et + ) dans ce cas : bac 1 décantation, bac 2 brosses, bac 3 tapis japonais, bac 4 bioballes, bac 5 pierre de lave et zéolithe.

3 exemples de filtre multi-chambres (réalisations maison)

Exemple 1 : Le filtre multi-chambres de FNOZ

Exemple 2 : Le filtre multi-chambres de PATSIVRY

Exemple 3 : Le filtre filtre vortex décanteur de Koifantom

Exemple 4 : Le filtre multi-chambres de FRANTZ

Dans la même thématique

  1. Filtre UV pour bassin appareils UV pour bassin
  2. La filtration : les filtres pour bassin
Retour haut de page