La couleuvre : présentation et photos de ce serpent

Voici quelques reportages sur des espèces particulières que l’on peut rencontrer autour du bassin. Bien souvent victimes d’une mauvaise réputation, espèces confondues… ces animaux vertébrés à sang froid sont pourtant fascinants à regarder vivre près d’un point d’eau. 

Actifs lors des chaudes journées estivales, ils hibernent par temps froids, en particulier en hiver, dans des abris empruntés souvent à des rongeurs sous des pierres, tas de gravats (tuiles, cailloux…).

Retour aux animaux du bassin.

La couleuvre à Collier (Natrix natrix)

La couleuvre à collier (Natrix natrix) est un serpent  » aquatique  » et se rencontre essentiellement près de l’eau et des marécages. Comme toutes les autres couleuvres, elle ne présente aucun risque pour l’homme. Quelques grands spécimens (1.30 m) peuvent parfois se montrer agressifs mais il est rare qu’elle morde et de toute façon n’est pas venimeuse. La couleuvre vipérine peut mesurer plus d’un mètre et la couleuvre à collier peut dépasser les 1.5 mètres.

Habitat de la couleuvre
Habitat de la couleuvre-terrain de chasse
Détails d'une tête de couleuvre à collier

La couleuvre à collier aime le soleil. Au soleil sur les feuilles flottantes de lotus, la couleuvre prend son bain de soleil.

Jeune couleuvre à collier
Tête d'une jeune couleuvre à collier

 Discrète, la couleuvre fuit souvent à l’arrivée de l’homme. Il lui arrive de pêcher des petits poissons
d’ailleurs souvent en mauvaise santé (sélection naturelle) et des batraciens (têtards ou petites grenouilles).

Details tête : œil de la couleuvre

Pour les besoins de la photo, la couleuvre a été déplacée. Souvent elle s’enroule autour du poignet et s’immobilise. Celle-ci mesure 30 cm. Le jardin abrite aussi une autre espèce de couleuvre plus sombre : la couleuvre vipérine (Natrix maura) rencontrée dans la prairie, sur les pierriers exposés en plein soleil. La couleuvre vipérine ne mord absolument jamais, c’est la couleuvre française la plus inoffensive qui soit. Sa seule défense quand elle prise en main est de siffler et de lâcher une odeur très nauséabonde. 

    

Un autre jeune spécimen de couleuvre à collier récupéré temporairement (pour les photos) dans l’un de mes bassins.

    

Détail sur la langue bifide. Une autre couleuvre nageant dans un bassin à la recherche d’une grenouille… ou d’une autre proie.

grosse couleuvre à collier 1
grosse couleuvre à collier 2
grosse couleuvre à collier 3

Série 3 photos Mike – Andenne – Belgique

Cette grosse couleuvre à collier va bientôt muer, l’oeil blanc est significatif.

La couleuvre Vipérine (Natrix maura)

La couleuvre vipérine (Natrix maura) se rencontre dans les zones chaudes de l’Europe. C’est un serpent non venimeux malgré son nom. Seule sa couleur présente une ressemblance avec les vipères.  Elle fait partie de la sous-famille des Natricinés, famille regroupant les couleuvres aquatiques européennes. Elle consomme essentiellement des poissons et quelques amphibiens.

La reproduction a lieu entre avril et mai. L’incubation des oeufs (entre 10 et 20) dure de 40 à 45 jours.

Excellente nageuse, le couleuvre vipérine élu domicile près des zones humides ensoleillées : berges de lacs, rivières, à proximité des bassins.

Les femelles adultes à 4 ans peuvent mesurer jusqu’à 90 cm et peser 300 g, les mâles, adultes à 3 ans, sont plus petits : entre 50 et 70 cm et atteignent un poids de 120 g.

La couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus)

La couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus) est un serpent plus rare à proximité des endroits humides. Il recherche les zones sèches et bien ensoleillées. La couleuvre verte et jaune est en vérité noire et jaune, plus noire que jaune suivant les régions. Au niveau du comportement, rien a voir avec une couleuvre d’Esculape, elle est beaucoup plus véloce, agressive et bruyante lorsqu’elle s’en va contrariée. Au niveau de la morsure, là où une d’Esculape mord puis lâche, la verte et jaune elle, continue de « mâchouiller » et donne des coups de queue. Lorsque la couleuvre verte et jaune s’en va, c’est un serpent qui parait marron foncé, presque noir. Elle très difficile à photographier lorsqu’elle s’enfuit. Chez cette espèce, le mâle est plus grand que la femelle. 

La longueur adulte est de 1 mètre à 1,30 mètres, des longueurs de 2 mètres peuvent parfois se rencontrer.

Cette espèce, lorsqu’elle se sent menacée n’hésite pas à adopter un comportement agressif et cherche à mordre, bien que sa morsure ne soit pas venimeuse (morsure douloureuse).

La couleuvre d’Esculape (Elaphe Longissima)

Voici quelques photos de la couleuvre d’Esculape (Elaphe Longissima). C’est un serpent très discret et arboricole. Le spécimen sur la photo est un très beau sujet, sûrement une grosse femelle.

couleuvre d'esculape
Couleuvre d'Esculape (Elaphe Longissima)
Couleuvre d'Esculape (Elaphe Longissima)

  

Série 3 photos Alain-71 


Dans la même thématique:

  1. Photos : crapaud, grenouille, couleuvre, salamandre et tortue (La faune dans un bassin)
  2. Grenouille (Batraciens) en photos : La vie dans le bassin 
Retour haut de page