Les pas japonais : un indispensable du jardin japonais

C’est une histoire qui dure, le Japon et son jardin. Le jardinage occupe une place importante dans la culture et la vie quotidienne des Japonais.
Dans un jardin, on foule l’herbe avec les pieds assez souvent. Par conséquent, l’herbe, les jeunes pousses et les plantes en souffrent. Les pas japonais sont conçus pour résoudre ce problème. En l’utilisant, vous pouvez vous déplacer dans le jardin sans avoir à marcher sur la pelouse. Tout en protégeant la pelouse et en facilitant l’accès aux différentes parties du jardin, il ajoute également un air d’élégance au jardin.

L’utilisation de pas japonais (terrestres ou aquatique) permet de guider le visiteur dans sa découverte du jardin. La présence de dalles de plusieurs dimensions, le changement de leur espacement, donnent un rythme à la marche, incitant à avancer rapidement ou à flâner.

chemin de dalles suspendues au-dessus de l'eau

Il faut s’assurer avant tout de la bonne disposition des pas (la démarche doit être naturelle), il ne faut pas être obligé de sauter de pas en pas … nous ne sommes pas des grenouilles. Ainsi les écartements ne dépasseront jamais 50 cm. On peut intégrer une troisième dimension en faisant varier la hauteur des pas, tel un escalier imaginaire pour se rapprocher du sommet d’une montagne.

chemin de pierres

 Il existe des pas japonais en granit, mais on peut aussi se servir de toute autre pierre : gros galets plats, pierre plate taillée, bloc de rocher… des rondins de bois peuvent aussi être utilisés (attention ces derniers sont glissants par temps humide).

Le chemin de pas japonais peut débuter sur la terre ferme pour se prolonger comme par magie au-dessus de l’eau. Il faut prévoir ce type de réalisation avant la pose de la bâche et couler une dalle béton sous celle-ci, afin de pouvoir poser les supports des pas japonais sans solliciter la membrane.

chemin de pierre au-dessus du bassin

   

Prise, entre plusieurs couches de feutre, la bâche est ainsi protégée et l’on peut couler une dalle à l’intérieur du bassin dans laquelle viendront se loger les supports des pas japonais. Pour camoufler ce chemin de béton, on pourra disposer des galets sur le fond du bassin.


Dans la même thématique:

  1. Les lanternes japonaises
  2. Les vivaces et les fougères – Jardin de style japonais
Retour haut de page