Phyllostachys sp. : caractéristiques, description, photos

Fiche technique Phyllostachys sp. Bambous :

  • Nom vernaculaire : Bambou – Graminée
  • Origine : Subcosmopolite
  • Floraison :
  • Couleur :
  • Feuillage : Vert, jaune, panaché selon les espèces
  • Rusticité : oui
  • Hauteur : 20 – 400 cm selon espèces
  • Profondeur : Terre normale
  • Support culture : Terre meuble
  • Exposition : soleil mi-ombre
  • Type de panier : Pleine terre avec barrage anti-rhizome impératif pou limiter la colonisation
  • Développement : moyen à important

Description du bambou Phyllostachys

Avec sa note fraîche et exotique, le bambou phyllostachys égaye tout au long de l’année n’importe quel espace extérieur, que ce soit un jardin, un balcon ou une terrasse. Sa croissance rapide en fait le bambou idéal pour construire des haies denses, des bosquets, et même pour être utilisé seul. En Europe, il existe plus de 100 variétés et espèces.

Le bambou Phyllostachys possède des sillons inter-nodaux qui alternent longitudinalement de nœud à nœud. Les nœuds du bambou sont constitués de deux branches de taille inégale, et les cannes (tiges de bambou) présentent une grande variété de couleurs et de tailles.

Bambou qui s’adapte sans soucis à tous types de sols avec une bonne résistance à la sécheresse et au froid. Il peut jaunir lorsqu’il est exposé à la lumière directe du soleil.

bambou Phyllostachys (1)
bambou Phyllostachys (2)

De nombreuses espèces et variétés :

Bambous nains (20 – 100 cm) :

  • Pleioblastus fortunei 
  • Pleioblastus pumilus
  • Pleioblastus viridistriatus

Bambous petits (100 – 150 cm) :

  • Sasa veitchii (feuilles larges superbes)
  • Sasa tessellata (feuilles très larges, persistant, port retombant)

Bambous moyens (3 – 6 m) :

  • Arundinaria murielae (peu traçant)
  • Pseudosasa japonica (forme des touffes compactes)

Bambous grands (> à 6 m)

  • Phyllostchys aurea (tout sol, polyvalent, tiges et feuilles décoratives)
  • Ph. nigra (tiges devenant noires après plusieurs années)…

Qu’est-ce qu’un bambou traceur ?

Les rhizomes des bambous sont responsables de la colonisation de leurs espaces. … Le traçage désigne le processus par lequel les rhizomes s’éloignent de la plante mère. Les bambous sont dits cespiteux lorsque leurs rhizomes restent attachés aux plantes mères et que les tiges commencent à se regrouper.

   

Plantes « aquatiques » par passion bassin. 

Retour haut de page